la nature fait bien les choses, faisons bien tout le reste.

Aux Fermes de Gally nous défendons un lien avec la nature qui nous est propre.
Nous ne le faisons pas par esprit de résistance, ni moins par désir d’originalité
mais, par un long apprentissage de près de trois siècles.
Notre point de vue est très simple : la nature fait bien les choses, faisons bien tout le reste.

C’est dans tout le reste que s’inscrit notre rôle et notre manière de le tenir.
Depuis 1746, sur nos terres d’Île-de-France, la nature est notre métier et notre élément.
Nous en exprimons le meilleur possible. Harmonieusement et consciencieusement.
donner le goût des bonnes choses et des belles choses

Nous cultivons des produits et nous inventons des services qui permettent à la ville
et à ses habitants de préserver un lien précieux avec les bienfaits d’un environnement naturel :
donner le goût des bonnes choses et des belles choses, révéler des lieux abimés ou déconsidérés,
concevoir une urbanisation plus verte, retrouver la joie et le plaisir de cultiver, cueillir, cuisiner…

Les Fermes de Gally représente pour leurs clients — qu’ils soient particuliers ou entreprises —
une alternative à la pensée commune qui oppose la ville à la campagne.
Une alternative, aussi, aux solutions qui font de la nature un semblant d’elle-même quand elle investit la ville.

Depuis 10 siècles la ferme de Gally est posée là, entre la forêt de Marly
et les collines de Saint-Cyr-l’École, sur des terres d’abord défrichées puis
patiemment cultivées par une petite collectivité humaine, en premier
lieu des moines, comme souvent et partout, puis des laboureurs, des
maraîchers, des jardiniers ; tous commis, par destin — puis par choix, à
tenir la charge de nourrir, tant qu’il faut et comme il faut, la population
des alentours.

Les arpents se multiplient, les bâtis s’érigent. Ainsi, la ferme de Gally
traverse le temps aussi bien que le temps la traverse.
Sa vocation nourricière s’est affirmée dans la nécessité d’avoir à
portée de ville une fraction de nature, travaillée consciencieusement
et respectueusement afin que, de moissons en récoltes, de récoltes en
cueillettes, la table du citoyen des villes se garnisse, en confiance, des
produits du citoyen des champs.
Aujourd’hui toujours.

La ferme de Gally est devenue les Fermes de Gally.
En prenant ce pluriel Les Fermes de Gally sont devenues une
marque.
Cette marque signe les activités de toujours : l’agriculture, l’élevage,
la cueillette. Huile de colza, miel, pommes et fraises, jus de pommes
et soupes, sont les productions emblématiques des Fermes de Gally.
Mais, à partir de leurs métiers, les Fermes produisent aussi du lien
social : la cueillette en libre-service, le Café de Gally, les fermes
ouvertes, les ruches en ville, l’agriculture urbaine, la végétalisation
des entreprises.

En devenant une marque, les Fermes de Gally ont acclimaté la
vocation première des lieux aux besoins contemporains. Apporter
la nature en ville n’est plus promettre l’abondance à la disette mais
proposer une qualité, une qualité de consommation, une qualité
de vie. Apporter la nature en ville ne consiste plus à transporter les
produits de la nature jusqu’à la ville mais à implanter de la nature
dans la ville.

Visuel principal